Nacelle élévatrice, les 10 points de sécurité à respecter !

10 points de sécurité à connaitre pour une nacelle élévatrice

Dans cet article

Ces articles pourrait aussi vous plaire :

Partager cet article

Share on facebook
Share on linkedin
Share on whatsapp

Dans cet article

Équipement de levage pratique pour atteindre la hauteur sur les chantiers, la nacelle élévatrice permet de réaliser des travaux dans divers secteurs, que ce soit les entreprises du BTP ou encore les entreprises travaillant dans les voiries. Son utilisation favorise l’accès aux endroits les plus difficiles à atteindre, pour optimiser la sécurité des ouvriers. En termes de sécurité, découvrez les points de sécurité les plus importants à respecter.

10 points de sécurité à connaitre pour une nacelle élévatrice

1.      Un opérateur compétent et bien formé

L’opérateur qui utilise la nacelle élévatrice doit avoir reçu une formation à la manipulation de son équipement. Effectivement, seules les personnes disposant d’une autorisation de conduite, établie et délivrée par l’employeur après évaluation, sont habilitées à la conduite d’une PEMP. Dans la mesure du possible, il convient même mieux qu’il ait obtenu son CACES R486 et certifié avant de conduire une nacelle élévatrice.  D’autant plus qu’il s’agit d’une recommandation de la CANMTS et de l’IRNS dans le cadre de la prévention des accidents. Ce certificat est délivré pour une durée de 5 ans. La catégorie A s’adresse aux nacelles à élévation verticale et la catégorie B convient à la conduite des PEMP à élévation multidirectionnelle. Quant à la catégorie C, elle est utilisée pour la conduite hors production des appareils, que ce soit pour le chargement ou le déchargement.

Cette mesure permet d’utiliser un équipement en toute sécurité, quel que soit le type d’engin choisi : nacelle télescopiquearaignée, nacelles ciseaux, nacelle articuléetractable ou autre.

2.      Un équipement avec des papiers conformes

Lors de l’utilisation de la nacelle élévatrice, il est toujours important de s’assurer de la conformité des papiers obligatoires de l’équipement. Ce contrôle est nécessaire pour optimiser la sécurité, aussi bien de l’opérateur que des autres équipes travaillant sur le chantier.

Il s’agit entre autres de la notice d’utilisation de la nacelle, du carnet de maintenance, et aussi du rapport de vérification périodique par semestre. Si des réserves ont été émises lors des précédents contrôles, il faut s’assurer de leur levée avant nouvelle utilisation.

3.      Une vérification technique avant la mise en service

Il est nécessaire de faire un contrôle technique de la nacelle élévatrice, quel qu’en soit le type avant sa mise en service. Cela permet de détecter d’éventuels problèmes techniques pouvant altérer son utilisation, et pouvant affecter la sécurité de l’opérateur et des ouvriers sur le chantier. Cela consiste surtout à la vérification des niveaux de liquide (carburant, liquide de refroidissement, huile), des pneus, des feux et alarmes de recul. Ensuite, il faut continuer en s’assurant du bon fonctionnement des bras articulés, des systèmes hydrauliques, des systèmes électriques, ainsi que des commandes de fonctionnement et d’urgence.

4.      L’inspection de l’environnement de travail

Après la vérification minutieuse de l’équipement, il est aussi nécessaire d’inspecter les alentours de la zone de travail dans laquelle la nacelle élévatrice sera utilisée. Effectivement, l’environnement présente aussi des risques, au niveau de la hauteur, qui doit être bien adaptée. Sinon, au niveau du plancher, il faut s’assurer qu’il n’y ait pas de trous ou de bosses pouvant générer l’instabilité de l’équipement. De l’extérieur, le risque est élevé s’il y a des lignes électriques ou téléphoniques. De ce fait, il vaut mieux être très vigilant pour éviter les accidents.

5.      Le respect de la limite de charge

Toutes les nacelles élévatrices ont une limite maximale en termes de charge. En dépassant cette limite, l’opérateur prend des risques énormes pour sa sécurité. Pour le calcul, il faut prendre en compte le poids de l’opérateur, des outils, et d’autres matériaux portés sur la plateforme de l’équipement. Cet aspect est plus qu’important, et il doit être considéré en fonction du type de nacelle utilisée, dans la mesure où le poids autorisé change selon le modèle. Pour s’en assurer, il suffit de se référer au manuel d’utilisation, respecter le poids de la charge utile mentionnée et éviter autant que possible le surpoids.

10 points de sécurité à connaitre pour une nacelle élévatrice

6.      Le respect des règles d’utilisation

Il est évident pour la sécurité de ne jamais descendre d’un véhicule en marche. Il en est de même pour la nacelle élévatrice, il ne faut pas tenter de sortir de la nacelle tant que l’équipement est encore en fonctionnement. Cela est valable dans la mesure où le panier de la nacelle est un équipement de protection collectif. De la même manière, en cours d’utilisation, il ne faut pas effectuer des mouvements brusques pour éviter de faire perdre l’équilibre à l’équipement. Aussi, dans le cas où il y aurait un objet hors de portée à atteindre, il vaut mieux déplacer la plateforme pour éviter de tomber.

7.      Le port d’équipement de sécurité

La conduite de la nacelle élévatrice nécessite le respect de l’utilisation des équipements de sécurité. Il s’agit en fait de l’équipement de protection individuelle, dans ce cas, incluant le port du harnais de sécurité et du casque. Cet équipement est surtout adapté aux opérateurs de nacelles ciseaux et nacelles articulées en toute sécurité sur toutes les hauteurs. Effectivement, pour ces types de nacelles, la commande de la translation avec les plateformes élévatrices en position haute peut se faire directement depuis le panier. Pour ce faire, il faut deux personnes, dont l’une dans le panier de contrôle et l’autre au sol comme guide et opérateur d’urgence.

8.      Une signalisation bien visible autour de la zone d’intervention

Il est aussi obligatoire de mettre en évidence des signalisations informant la présence d’une nacelle élévatrice. Cela peut être des panneaux de signalisation sur pieds et un marquage au sol pour les piétons. Le signalement correct d’un chantier doit accompagner celui d’un équipement de levage pour empêcher les autres de circuler dans la zone de travaux.

Dans tous les cas, surtout dans un chantier, les ouvriers et travailleurs doivent s’éloigner de la zone de travail, dans la mesure où les risques sont élevés en cas d’accidents avec la nacelle élévatrice.

9.      La prudence en fonction des intempéries

L’utilisation d’une nacelle élévatrice nécessite de la prudence et de la vigilance face à la nature. Ainsi, en cas de mauvais temps, surtout de vents violents, il est préférable de plier les équipements et d’attendre que le temps se calme pour continuer à travailler. L’utilisation de cet équipement est dangereuse, même si certains modèles répondant à la norme EN280 peuvent résister à une rafale de vent allant jusqu’à 45km/h. De ce fait, avant toute opération pour travailler en hauteur, il est important de s’assurer de bonnes conditions climatiques. Il faut toujours garantir la stabilité de l’engin pour plus de sécurité.

10. Le respect de l’utilisation de la nacelle élévatrice

La nacelle élévatrice est destinée à la réalisation de travaux en hauteur et au levage d’outils ou de personnes. En l’occurrence, il ne peut pas être utilisé pour la manutention. Ainsi, il est recommandé de ne pas l’utiliser pour déplacer des objets et des matériaux, au risque de dépasser la charge autorisée dans le chariot sans s’en rendre compte. Le non-respect de cette utilisation peut entraîner le renversement de la machine tout en mettant en danger les autres personnes présentes autour de la zone d’intervention.

Bref, le respect des consignes de sécurité en fonction de la hauteur de travail est primordial dans les chantiers lors de l’utilisation de la plateforme élévatrice. Aussi, pour votre sécurité et celle des autres pendant un travail en hauteur, soyez prudents et vigilants !

Être rappelé

Indiquez-nous vos coordonnées et les horaires auxquelles vous souhaitez être recontacté.

Nous vous rappelons sous 48h.